123N'oubliez pas votre pseudo en votant ! Les votes rapportent des points pour les élèves et des p$ pour les membres du personnel.


 

Da Capo al Coda [feat Viktor]
Professeur
Lun 13 Fév - 14:15
avatar
T. Gounod


Messages : 126

Âge du personnage : 35

Niveau : 14

Pokédollars : 17180

XP : 270


Da Capo al Coda
Répétition de l'Orchestre

Si l'on veut trouver un point commun entre la musique et la sport, l'entraînement et le rythme sont sûrement en tête de liste des suspects. Quand on dirige une petite troupe comme Théodore, il faut souvent la rassembler et la faire jouer, ne serait-ce que pour vérifier tout le monde est bien accordé. Et c'est ce qu'il faisait aujourd'hui, profitant d'un soleil magnifique et d'une température clémente malgré l'hiver, dans un coin du parc de l'académie.
Assis en tailleur sur une vieille souche défraîchie sur laquelle il avait posé un drap pour éviter de se salir, Théodore regardait ses Pokemons se mettre en place. Il avait fait ramener avec lui des instruments pour presque chacun d'entre eux. Lui avait son propre violon, posé entre ses jambes. Diapason voletait légèrement près de lui. Si Théodore avait eu peur qu'il se désaccorde en évoluant en Eoko, il fut ravi quand il se rendit compte que son si célèbre "La" était encore plus parfait et enchanteur. Ravenscroft, le Maiouss noir, s'était installé sur un escabeau et accordait sa contrebasse. Malgré le fait que l'instrument fasse deux fois sa taille, le félin s'en sortait à merveille, jouant san archer mais battant le rythme sur la caisse de son instrument tout en jouant. De leur côté, Clara le Mélofée Soprano et Siegfried le Tarsal Ténor -dont les couleurs rappelaient étrangement Théodore- s'échauffaient la voix en effectuant une série de vocalises. Posé sur une chaise, Wolfgang, le Pijako rouge jaune et bleu, n'avait nul besoin de s'accorder. Il imitait parfaitement la flûte et tout instrument à vent, et se contentait d'observer la troupe, à l'instar d'Haitink le Brindibou Chef d'Orchestre, posé sur un tabouret devant son pupitre.
Lorsque tous furent près, Théodore empoigna son violon et fit un signe de tête à Haitink. Ils pouvaient commencer l'exercice. Le Brindibou tapota sa feuille-baguette sur le pupitre, battit une mesure dans le vide, et la musique commença...



Musique jouée:


Voir le profil de l'utilisateur
Professeur
Ven 17 Fév - 20:16
avatar
Texte alternatif


Messages : 135

Âge du personnage : 30 ans

Niveau : 24

Pokédollars : 4160

XP : 25

C'est ce genre de musique que personne n'ose écouté, surtout les jeunes de nos jours. Viktor en écoutait rarement, mais quand il prenait ce genre de morceau, c'était simplement pour ses plantes ou pour lui donner un certain rythme quand il était chez lui, au calme. La fin était grandiose, retenant tout autant ton souffle que les compositeurs, tu marques un temps d'arrêt histoire de te remémorer les diverses notes et intonation qui ont été utilisé, les sons te reviens et tu le chantonnes tranquillement dans tête. Bien joué mes chers amis, un bien beau morceau que ceci. Ravenscroft tu feras bien attention, ta troisième corde est tombée d'un demi-ton. Ses douces paroles osent te sortir de ta torpeur et t'arrête net ton petit concert que t'avais enchaîné dans ta tête. T’entrouvre tes yeux pour fixer l'homme dont tu reconnais enfin la tête, l'un des professeurs de l'académie, un collègue, le pionnier de l'académie en quelque sorte, après tout, il connaît plus de choses sur les élèves que toi et semble avoir déjà apporté des cours. Pour le moment tu te contentes d’applaudir calmement, claquant tes paumes de mains assez timidement tandis que tu élargis un peu plus ton sourire. Tiens donc, mais nous avons un public ! Lui-même élargit tout autant son sourire et tu lui rends la même, acquiesçant vivement d'un mouvement de tête pour approuver ses dires. Enchanté, cher collègue, et pardonnez l’acoustique. Ce n'est pas vraiment un endroit pour répéter, mais la salle de musique était déjà occupée. T'es un peu étonné qu'il s'excuse. Après tout, une bonne musique peut être partagée de la sorte, celle-ci ne pourrait déranger que les idiots qui n'arrivent pas apprécier les musiques reposantes et particulièrement somptueuses. Maintenant tu pouvais apporter un regard détaillé envers sa grande équipe ainsi que les diverses espèces auxquelles tu avais du mal à réciter par cœur, nul en pokémon le petit Viktor, il ne faut pas trop lui en demander... Tu prends le temps de réfléchir à une réponse convenable tandis que ton propre hibou fixe celui qui est en face, tous deux se fixe curieusement alors qu'Alden ne semble pas prêter attention à tout ce beau monde, restant simplement collé à toi. Ne vous excusez pas voyons ! C'est un privilège, je trouve, de pouvoir entendre une musique aussi belle. Seuls les idiots ne peuvent pas apprécier et comprendre la valeur de celle-ci. Ce genre-là est bien mieux que ses choses assourdissante et bruyante qu'écoutent les jeunes de nos jours. Disais-tu un peu gêné, essayant de prendre un air assuré qui ne colle pas forcément à tes gestes de mains plutôt maladroites. Il me semble vous avoir déjà croisé dans notre salle commune, cependant, votre prénom est pour moi une lacune. Il me semble ne jamais l'avoir entendu, sinon soyez sûr que je m'en serais souvenu. Pour ma part, on me nomme Théodore Gounord, mais appelez moi simplement Théo. J'enseigne, comme vous l'aurez sûrement deviné, l'art de la musique, des notes et des portées ! Au moins tu n'auras pas le moment gênant de posé la fameuse question, toi-même, tu avais quelque peut oublier les prénoms de tes collèges, étant venu ici récemment et n'ayant jamais pour habitude de trop rester dans la salle des professeurs, t'étais plus du genre à rester dans les jardins ou travailler durant des heures chez toi au point de finir trop en avance, ne sachant plus quoi faire de tes heures perdues, tu traînais...Voilà pourquoi on entends pas énormément parler de toi, en plus d'être un grand timide. En vrais, tu connais pas grand monde dans cette académie, faudra pourtant que tu te bouge mon petit Viktor, t'as le devoir d'être sociable, au moins un minimum, sinon tu vas devenir le professeur le plus nul de l'histoire. Léger sourire gênée, tu réfléchie durement à une réponse correcte avec de sortir un début de phrase d'une voix tremblante. Di... Disons que je me rends très peu en salle des professeurs, de plus, cela ne fait pas si longtemps que je suis ici. Je n'ai pas encore eu la chance de rencontrer d'autres collègues. Hm... Enchanté... Théodore ! Je me nomme Viktor Drougov. J'enseigne la botanique aux élèves. Erwin profita de ton monologue pour s'incliner en retour, calme, comme à son habitude, il reste posé sur ta tête tout en décoiffant encore un peu tes cheveux, tandis qu'Alden, gonfle son torse et lève fièrement la tête. Tu ne sais pas pourquoi il fait ce genre de geste, peut-être pour essayer de lui donner un air digne et de se présenter telle une espèce forte et brave, baliverne, cette petite boule d'acier est trop mignonne pour être craint de toutes ses espèces qui se présentent devants-toi. T'as un léger sourire gêné coincer aux coins de tes lèvres tandis que tu reprends ton attention sur l'équipe en général de ce professeur, si grande, si gracieuse, tu jalouses un peu et t'admires en même temps d'avoir autant de pokémon. Des étoiles dans les yeux, t'ose reprendre la discussion en éclaircissant un peu ta voix. Eh bien... Vous avez une grande famille dit donc... Cela n'est pas trop dur pour s'en occuper ? Peut-être qu'il galère beaucoup moins que toi, peut-être que t'es bien le seul professeur qui ne connaît pratiquement rien sur les diverses espèces qui peuples ce monde, t'en sais trop rien, mais tu es incroyablement curieux. Tandis que tu attends calmement une réponse, tu prends le temps d'offrir quelque caresse à ta boule d'acier, ta paume de main contre sa carapace froide, léger frisson plaisant, ça a le don de te réveiller à chaque fois.
Da Capo al Coda

Voir le profil de l'utilisateur
Professeur
Mar 21 Fév - 15:24
avatar
T. Gounod


Messages : 126

Âge du personnage : 35

Niveau : 14

Pokédollars : 17180

XP : 270


Da Capo al Coda
Répétition de l'Orchestre

Pris par la musique, aucun des membres de l'orchestre ne vit s'approcher le spectateur, sauf Diapason, qui à part bouger en rythme observait toujours autour de son maître. Quand la double barre finale fut atteinte et que la musique s'arrêta, il y eu un léger flottement, où chacun retenait son souffle, pour marquer la finalité du morceau.

"Bien joué mes chers amis, un bien beau morceau que ceci. Ravenscroft tu feras bien attention, ta troisième corde est tombée d'un demi-ton."

Le Miaouss hocha la tête mais son regard était, à l'instar des autres, fixés sur le nouveau venu. Suivant le regard de ses Pokemons, Théodore le remarqua enfin. Il était lui aussi assit en tailleur dans l'herbe, un Brindibou et un Galekid logés contre lui. Son visage était familier, il l'avait déjà croisé dans la salle des professeurs, mais son nom lui échappait.

"Tiens donc, mais nous avons un public! dit-il avec un large sourire. Enchanté, cher collègue, et pardonnez l’acoustique. Ce n'est pas vraiment un endroit pour répéter, mais la salle de musique était déjà occupée."

Haitink, son propre Brindibou, s'était retourné (il faisait dos aux nouveaux, car face à l'orchestre) et observait l'autre oiseau d'un air curieux, penchant la tête sur le côté comme seules les chouettes savent le faire. Ravenscroft accordait machinalement sa contrebasse, peu intéressé, Siegfried en grand timide s'était réfugié derrière Théodore, à l'inverse de Clara et Wolfgang qui s'était rapproché. Diapason, lui, voletait silencieusement au niveau de la tête de son maître, l'air détaché comme d'habitude.

"Il me semble vous avoir déjà croisé dans notre salle commune, cependant, votre prénom est pour moi une lacune. Il me semble ne jamais l'avoir entendu, sinon soyez sûr que je m'en serais souvenu. Pour ma part, on me nomme Théodore Gounord, mais appelez moi simplement Théo. J'enseigne, comme vous l'aurez sûrement deviné, l'art de la musique, des notes et des portées!"

Il affichait toujours ce grand sourire en faisant des gestes amples et fortement maniérée, trahissant sûrement ses origines nobles kalosiennes. Que voulez-vous, on ne se refait pas… Lorsqu’il se présenta, ses Pokemons, habitués, s’inclinèrent tous en chœur d’un seul mouvement.




Voir le profil de l'utilisateur
Professeur
Dim 26 Fév - 3:14
avatar
Texte alternatif


Messages : 135

Âge du personnage : 30 ans

Niveau : 24

Pokédollars : 4160

XP : 25

C'est ce genre de musique que personne n'ose écouté, surtout les jeunes de nos jours. Viktor en écoutait rarement, mais quand il prenait ce genre de morceau, c'était simplement pour ses plantes ou pour lui donner un certain rythme quand il était chez lui, au calme. La fin était grandiose, retenant tout autant ton souffle que les compositeurs, tu marques un temps d'arrêt histoire de te remémorer les diverses notes et intonation qui ont été utilisé, les sons te reviens et tu le chantonnes tranquillement dans tête. Bien joué mes chers amis, un bien beau morceau que ceci. Ravenscroft tu feras bien attention, ta troisième corde est tombée d'un demi-ton. Ses douces paroles osent te sortir de ta torpeur et t'arrête net ton petit concert que t'avais enchaîné dans ta tête. T’entrouvre tes yeux pour fixer l'homme dont tu reconnais enfin la tête, l'un des professeurs de l'académie, un collègue, le pionnier de l'académie en quelque sorte, après tout, il connaît plus de choses sur les élèves que toi et semble avoir déjà apporté des cours. Pour le moment tu te contentes d’applaudir calmement, claquant tes paumes de mains assez timidement tandis que tu élargis un peu plus ton sourire. Tiens donc, mais nous avons un public ! Lui-même élargit tout autant son sourire et tu lui rends la même, acquiesçant vivement d'un mouvement de tête pour approuver ses dires. Enchanté, cher collègue, et pardonnez l’acoustique. Ce n'est pas vraiment un endroit pour répéter, mais la salle de musique était déjà occupée. T'es un peu étonné qu'il s'excuse. Après tout, une bonne musique peut être partagée de la sorte, celle-ci ne pourrait déranger que les idiots qui n'arrivent pas apprécier les musiques reposantes et particulièrement somptueuses. Maintenant tu pouvais apporter un regard détaillé envers sa grande équipe ainsi que les diverses espèces auxquelles tu avais du mal à réciter par cœur, nul en pokémon le petit Viktor, il ne faut pas trop lui en demander... Tu prends le temps de réfléchir à une réponse convenable tandis que ton propre hibou fixe celui qui est en face, tous deux se fixe curieusement alors qu'Alden ne semble pas prêter attention à tout ce beau monde, restant simplement collé à toi. Ne vous excusez pas voyons ! C'est un privilège, je trouve, de pouvoir entendre une musique aussi belle. Seuls les idiots ne peuvent pas apprécier et comprendre la valeur de celle-ci. Ce genre-là est bien mieux que ses choses assourdissante et bruyante qu'écoutent les jeunes de nos jours. Disais-tu un peu gêné, essayant de prendre un air assuré qui ne colle pas forcément à tes gestes de mains plutôt maladroites. Il me semble vous avoir déjà croisé dans notre salle commune, cependant, votre prénom est pour moi une lacune. Il me semble ne jamais l'avoir entendu, sinon soyez sûr que je m'en serais souvenu. Pour ma part, on me nomme Théodore Gounord, mais appelez moi simplement Théo. J'enseigne, comme vous l'aurez sûrement deviné, l'art de la musique, des notes et des portées ! Au moins tu n'auras pas le moment gênant de posé la fameuse question, toi-même, tu avais quelque peut oublier les prénoms de tes collèges, étant venu ici récemment et n'ayant jamais pour habitude de trop rester dans la salle des professeurs, t'étais plus du genre à rester dans les jardins ou travailler durant des heures chez toi au point de finir trop en avance, ne sachant plus quoi faire de tes heures perdues, tu traînais...Voilà pourquoi on entends pas énormément parler de toi, en plus d'être un grand timide. En vrais, tu connais pas grand monde dans cette académie, faudra pourtant que tu te bouge mon petit Viktor, t'as le devoir d'être sociable, au moins un minimum, sinon tu vas devenir le professeur le plus nul de l'histoire. Léger sourire gênée, tu réfléchie durement à une réponse correcte avec de sortir un début de phrase d'une voix tremblante. Di... Disons que je me rends très peu en salle des professeurs, de plus, cela ne fait pas si longtemps que je suis ici. Je n'ai pas encore eu la chance de rencontrer d'autres collègues. Hm... Enchanté... Théodore ! Je me nomme Viktor Drougov. J'enseigne la botanique aux élèves. Erwin profita de ton monologue pour s'incliner en retour, calme, comme à son habitude, il reste posé sur ta tête tout en décoiffant encore un peu tes cheveux, tandis qu'Alden, gonfle son torse et lève fièrement la tête. Tu ne sais pas pourquoi il fait ce genre de geste, peut-être pour essayer de lui donner un air digne et de se présenter telle une espèce forte et brave, baliverne, cette petite boule d'acier est trop mignonne pour être craint de toutes ses espèces qui se présentent devants-toi. T'as un léger sourire gêné coincer aux coins de tes lèvres tandis que tu reprends ton attention sur l'équipe en général de ce professeur, si grande, si gracieuse, tu jalouses un peu et t'admires en même temps d'avoir autant de pokémon. Des étoiles dans les yeux, t'ose reprendre la discussion en éclaircissant un peu ta voix. Eh bien... Vous avez une grande famille dit donc... Cela n'est pas trop dur pour s'en occuper ? Peut-être qu'il galère beaucoup moins que toi, peut-être que t'es bien le seul professeur qui ne connaît pratiquement rien sur les diverses espèces qui peuples ce monde, t'en sais trop rien, mais tu es incroyablement curieux. Tandis que tu attends calmement une réponse, tu prends le temps d'offrir quelque caresse à ta boule d'acier, ta paume de main contre sa carapace froide, léger frisson plaisant, ça a le don de te réveiller à chaque fois.
Da Capo al Coda

Voir le profil de l'utilisateur
Professeur
Mer 1 Mar - 11:59
avatar
T. Gounod


Messages : 126

Âge du personnage : 35

Niveau : 14

Pokédollars : 17180

XP : 270


Da Capo al Coda
Répétition de l'Orchestre

Viktor Drougov. Cela sonnait comme le nom d'un compositeur de musique. Et ce jeune professeur de botanique était visiblement aussi timide que Ryû était taciturne. L'équipe de Théodore se remit à ses occupations. Ravenscroft accordait doucement sa contrebasse avec l'aide de Diapason qui lui donnait le La, Clara et Siegfried vinrent s’asseoir à côté de Théodore, et Haitink et Wolfgang se mirent à se lustrer les plumes, Haitink ignorant à présent le Brindibou de Viktor.
Théodore observa l'équipe de son collègue. Son Brindibou s'était posé sur sa tête -lui tenait trop à sa coiffure pour qu'il autorise le sien à faire ça-, son Galekid au demeurant mignon bombait son torse comme pour tenter d'en imposer, arrachant également un sourire au professeur de musique.
Le regard de Viktor n'échappa pas au kalosien qui se sentit gonfler de fierté quand il complimenta sa grande équipe.

"Il suffit de leur imposer un rythme précis, et ça vous facilite la vie. Chacun dans cet orchestre sait ce qu'il doit faire, même si j’admets ne pas être un dresseur hors pair. Je ne cache pas que certains se jalouse un peu, mais dans l'ensemble, chacun fait de son mieux. Il faut juste savoir gérer les comportements individuels, et c'est un challenge qui, avouons-le, est réel."

Entre le Miaouss et le Pijako taciturnes, le Tarsal timide, le Mélofée curieux, l'Eoko fidèle et le Brindibou qui manque de confiance en lui, c'était finalement une équipe hétéroclite mais qui fonctionnait plutôt bien.

"J'ai également un Lombre expert en percussion, mais je cherche encore un pianiste qui soit bon. Je pense tenter de trouver un Abra, mais ça, seul l'avenir nous le dira!"

Théodore eut un petit rire et couva son équipe d'un regard de fierté, avant de se retourner vers Viktor.

"Je l'ai déjà posée à notre collègue professeur de sport, mais je me permets de vous énoncer aussi la question. Comment enseignez-vous aux élèves d'ici votre passion? Des cours en serre, ciblé, dedans ou dehors? Chaque enseignant à sa propre façon de dispenser son savoir, une façon que je qualifie souvent d'art."

C'était surtout de la curiosité de la part du professeur de musique. Il savait que Ryû enseignait le sport dans une optique de survie en pleine nature par exemple.




Voir le profil de l'utilisateur
Professeur
Dim 12 Mar - 0:38
avatar
Texte alternatif


Messages : 135

Âge du personnage : 30 ans

Niveau : 24

Pokédollars : 4160

XP : 25

Un jour. Viktor aura une aussi grande famille que celle de Théodore, c'est que le jeune professeur aimerait le plus au monde, même si cela demandera beaucoup de temps, d'énergie et qu'il aura peut-être parfois envie d'abandonner, il aimerait vraiment s'occuper de grande famille, peut-être par habitude, lui qui avait toujours gardé ses frères à la place de sa mère, en plus devenir la voir à l’hôpital, même s'il l'avouera jamais, Viktor aime quand il y a beaucoup de monde autour de lui, de simple présence suffise, il se passerait bien des bagarres et autres chahuts, lui qui est fan de calme. Viktor, tu semble être un peu dans les nuages actuellement, tête reposée contre l'une de tes mains qui prennent appuie sur l'un de tes genoux, assis en tailleurs, t'as un large sourire satisfait devant cette horde de petites bêtes, chacune retombe dans sa petite vie, s'occupant de ses affaires tandis que ton collègue se concentre un peu plus sur toi. Il suffit de leur imposer un rythme précis, et ça vous facilite la vie. Chacun dans cet orchestre sait ce qu'il doit faire, même si j’admets ne pas être un dresseur hors pair. Je ne cache pas que certains se jalouse un peu, mais dans l'ensemble, chacun fait de son mieux. Il faut juste savoir gérer les comportements individuels, et c'est un challenge qui, avouons-le, est réel. Chose qui semble difficile pour toi. T'accorder un rythme est déjà bien glorieux, alors, accordée un rythme à toue une armée tout en leurs apprenants ce que signifie un rythme, tu n'oses même pas imaginer, ça te fait grincer des tendis alors que tu t'as un léger mouvement de recul avec ta tête, quittant ainsi ton appuie, tu sors naturellement ses mots. Je dirais qu'il faut être quelqu'un de patient pour inculquer à son équipe une notion de rythme ainsi que des cours pour savoir utiliser l'instrument de prédilection. Je pense que cela n'est pas apte à toute personne je pense. Surtout quand on possède des pokémon au caractère assez rebelle. Un sourire gêné aux coins des lèvres, tu penses forcément à Yuri qui t'aurait mordu à la première seconde dans l'apprentissage. Il n'aime pas quand on essaye de lui apprendre quelques et surtout quand on lui impose un rythme, c'est un serpent qui t'aime, mais qui n'aime pas qu'on le domine ou donne des ordres, il vit comme il l’entend, et en vrai, tu l'aimes comme ça ton Yuri, un feeling qu'on ne peut décrire, ni même expliquer. J'ai également un Lombre expert en percussion, mais je cherche encore un pianiste qui soit bon. Je pense tenter de trouver un Abra, mais ça, seul l'avenir nous le dira ! Tu acquiesces doucement ses paroles sans trop savoir quoi dire, t'es un peu en admiration devant lui et sa fameuse équipe, au point que tu crois que tu n'as même pas capté ses paroles en rimes, pour le moment, tu te concentres surtout sur ses mots et la note d'information à prendre sur lui. Je l'ai déjà posée à notre collègue professeur de sport, mais je me permets de vous énoncer aussi la question. Comment enseignez-vous aux élèves d'ici votre passion ? Des cours en serre, ciblé, dedans ou dehors ? Chaque enseignant à sa propre façon de dispenser son savoir, une façon que je qualifie souvent d'art. T'as un léger sursaut devant autant de questions, l'air anxieux, tu sembles réfléchir proprement à la réponse que tu vas devoir fournir, captant par la même occasion les rimes de ton collègue, plusieurs clignements de tes yeux, t'ose le fixer dans une confusion totalement avant de pouvoir reprendre ton sérieux pour pouvoir répondre. Eh bien... Je pense établir plusieurs types de cours. Certains seront à l'intérieur, d'autre en extérieur, des cours théoriques, des cours pratiques, je pense mélanger un peu de tout pour capter chaque élève sans trop l'ennuyer. Je pense aussi utiliser mes plantes personnelles pour leurs données un avant-goût des diverses espèces dites dangereuses, j'ai surtout préparé énormément de devoirs ainsi que des exercices, histoire de faire travailler leurs mémoires. Pour le moment je n'ai pas encore donné de cours, mais je pense que le premier sera quelque chose de calme et dans une classe, entre présentation, avis, après tout, j'aimerais d'abord savoir si les élèves savent vraiment ce que peut leur apporter ma matière ainsi de ce qu'il pense de manière générale sur cette matière. Tu étais désormais lancé dans ton domaine, enfin presque, tu ne sors pas encore les noms complexes de tes plantes que tu gardes en serre chez toi, un vrai passionné se chère Viktor. Tu prends une grande inspiration, laissant ainsi une petite pose avant de reprendre avec un large sourire aux lèvres. Mais j'espère leur inculquer l'utilité des plantes et le faite de respecter leurs environnements. Je pense que les jardins seront une salle de classe parfaite pour les beaux jours. Mais je pense déjà décorer la salle de classe avec quelques plantes qui viennent de ma collection, je dois bien avoir des espèces en double et qui feront surement plaisir aux élèves les plus curieux. Tu ricanes un peu sur la derrière phrase avant de tilter que tu viens de balancer tout un long monologue sans jamais donner la morale à ton collègue, large sourire gêné, l'une de tes mains vient gratter l'arrière de ta tête tandis que tu balances dans une voix à peine tremblante. Ahh... Je suis désolé... Je me suis un peu laissé transporter par le sujet....
Da Capo al Coda

Voir le profil de l'utilisateur
Professeur
Mer 15 Mar - 10:47
avatar
T. Gounod


Messages : 126

Âge du personnage : 35

Niveau : 14

Pokédollars : 17180

XP : 270


Da Capo al Coda
Répétition de l'Orchestre

Il était toujours plaisant de voir quelqu'un parler de sa passion avec autant de fougue. Les yeux de Viktor brillait alors qu'il racontait à Théodore ses plans pour ses cours. Le professeur de musique le laissa parler, sans mot dire, calmement, grimaçant très légèrement lorsqu'il parla des jardins. Il revit dans son esprit l'image du Griknott de Ryû, Garan, et de son Pijako, Wolfgang, attaquer sans relâche les Pokemons qui se trouvaient là bas. Si Wolfgang était plutôt précis et net, la redoutable Draco-rage du Griknott avait dû laisser quelques cratères dans les parterres, et Théodore espérait que l'Académie ne leur en tienne pas trop rigueur.

"Et bien mon cher Viktor, voilà un programme audacieux! J'admire sincèrement la passion qu'on lit dans vos yeux. On sent à quel point vous aimer la botanique, sûrement autant que j'aime la musique. Il ne fait nul doute que vos élèves adoreront vos cours, et je serais presque jaloux de ne pouvoir y faire un tour..."

Il avait certes eu une éducation poussé, venant d'un milieu plutôt aisé, mais il s'était intéressé avant tout à l'art de la musique, et avait un peu délaissé le reste. Biologie, Mathématique, ou encore justement Botanique, voilà des domaines où il avait des lacunes qu'il espérait un jour comblé. Qui sait, peut-être pourrait-il avoir des cours particuliers?

"Je vois qu'après Ryû et ses sabres et moi et mes instruments, vous aussi vous avez une collection visiblement! Elle doit sûrement vous revenir bien moins cher que nous, et à mon avis c'est tant mieux pour vous! Il eût un petit rire. Oui les sabres de Ryû et ses violons, c'était une fortune malheureusement... Tiens, simple question que je me posais dernièrement. L'étude des plantes porte-t-elle sur les Pokemons également? Etudierez-vous par exemple nos chers Brindiboux (oui avec un x tiens) ci-présent, ou vous intéressez-vous à la flore uniquement?"

En entendant son nom, Haitink redressa la tête, stoppant la toilette de ses plumes, s'envolant pour se poser sur l'épaule droite de Théodore. Il savait la gauche réservée à Wolfgang...




Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé